Blog d'un enthousiaste du logiciel libre, utilisateur de GNU/Linux et auto-hébergeant ses services Internet.

Auto-hébergement : installation d'un serveur basse consommation : SheevaPlug

Cela fait un an que je m'auto-héberge. Pourtant, il y a quelques semaines encore, mes services Internet n'étaient pas accessibles en continu, la raison étant que j'utilisais mon ordinateur « de tous les jours » pour héberger ces services.

Forcément, comme celui-ci consomme beaucoup d'énergie et fait beaucoup de bruit, il était exclu de le laisser allumé en permanence.

Avoir son serveur auto-hébergé plus souvent éteint qu'en ligne pose plusieurs problèmes :

  • Le contenu mis à disposition n'est pas souvent en ligne, ce qui gêne (forcément) les visiteurs.
  • Des mails peuvent-être perdus si aucun serveur secondaire n'est mis en place.
  • Le site hébergé est peu recommandable (par exemple, pour l'inscription sur un Planet : il est évident que recommander un site souvent éteint en l'incluant sur le Planet n'est pas génial).

Bref, ce ne fut pas une partie de plaisir. Heureusement pour moi, un « bon samaritain » auto-hébergé m'a proposé d'utiliser son serveur comme serveur mail secondaire.

Il y a peu de temps, je me suis rendu compte que cette situation ne pouvait plus durer, parce-que le fait de ne pas avoir un serveur allumé en permanence pose beaucoup trop de problèmes à mes visiteurs, à l'heure où je souhaite que mes réalisations, telles que Neoinput, mes vidéos de démonstration du Neo FreeRunner ou encore mon dépôt Fedora se diffusent.

Du coup, comment améliorer cette situation ? Deux solutions se profilent :

  • Arrêter de m'auto-héberger et utiliser, par exemple, les services d'hébergement gratuits de mon FAI.
  • Acheter une machine connectée en permanence à l'Internet pour diffuser le contenu que je souhaite mettre à disposition et pour héberger mes services Internet.

Bon, évidemment, je n'ai pas vraiment envisagé la première solution, je reste convaincu de la nécessité de s'auto-héberger.

Il ne reste plus qu'à trouver une machine assez peu couteuse à l'achat et ne consommant que peu d'électricité. Heureusement pour moi, la page http://wiki.auto-hebergement.fr/dok... est bien fournie et m'a aidé à trouver la machine qui me convenait.

Après quelques recherches sur les différentes machines proposées, j'ai finalement opté pour un SheevaPlug. Le SheevaPlug ne contenant que 512mo de mémoire interne, je comptais au départ mettre mes données sur une carte SD, mais on m'a très vite conseillé d'abandonner cette idée : en effet, les cartes SD ne sont pas du tout destinées à cet usage et je n'ai pas franchement envie de devoir en changer tous les 3 mois. Du coup, j'ai décidé d'utiliser un disque dur externe de 320 go comme espace de stockage. Beaucoup plus robuste et j'avais l'avantage de déjà en posséder un.

J'ai commandé le SheevaPlug sur le site GlobalScale Technologies, fabricant officiel du SheevaPlug pour Marvell, concepteur de la bête. Attention : le SheevaPlug m'a coûté une centaine d'euros (quelque chose comme 110€) mais j'ai également du payer environ 35€ de frais de douane, pour l'import des États-Unis. Si vous projetez d'acheter un SheevaPlug, je ne saurais que trop vous conseiller le revendeur Européen, NewIt, cela vous épargnera certainement tant de taxes.

Le SheevaPlug est arrivé environ une semaine après la commande. Tout beau tout neuf. Toutefois, il y a visiblement eu une erreur lors de la préparation de mon colis : alors que j'ai bien spécifié dans ma commande vouloir la version européenne, j'ai reçu les prises américaines. Pas grave, le câble d'alimentation est un câble standard que je possédais en version européenne. j'ai toutefois signalé cette erreur à GlobalScale Technologies. Ils se sont excusés et ont dit m'envoyer les câbles corrects. Il m'aura fallu attendre un mois pour recevoir ces câbles.

Bref, pour ce qui est du SheevaPlug en lui-même, il vient avec une version ARM d'ubuntu 9.04, système que je ne souhaitais pas utiliser. De plus, le bootloader (U-Boot) est une version « maison » de Marvell, assez vieille et pour laquelle je n'ai pas pu trouver de code source. J'ai donc compilé une version libre de U-Boot pour le SheevaPlug, plus récente, en prime. Ce n'est qu'après avoir « brické » (c'est à dire avoir effacé le bootloader et rebooté) et restauré par tous les moyens mon SheevaPlug que mon U-Boot libre s'est installé.

J'ai ensuite installé une Debian Squeeze (testing donc) et non sans mal : l'installation se fait d'abord sur un périphérique tel qu'une clé USB, puis on doit copier le rootfs dans une partition Ubifs (c'est le mieux) que l'on créée dans la mémoire (NAND) du SheevaPlug pour ensuite pouvoir démarrer sans la clé USB. Chez moi, l'installation de Debian sur ma clé USB a pris pas moins de 7 heures 30 ! (Je pense que cela vient des très faibles vitesses de lecture et d'écriture de la clé que j'ai utilisé.)

Quelques liens :

Après toutes ces étapes, j'ai finalement obtenu une Debian comme je l'espérais. C'est alors qu'a commencée la configuration des serveurs pour les services que je souhaitais. Je ne vais pas plus détailler cette partie là ici et vous dirige plutôt sur l'excellent site http://www.auto-hebergement.fr/.

Me voila donc auto-hébergé sur un serveur qui m'aura couté moins de 150€ (bon sans compter le disque dur, c'est vrai), plusieurs heures pour l'installation et la configuration et qui consomme moins de 15W !

PS : Admirez toutes les belles photos de mon SheevaPlug !

Commentaires

Par : vetetix — Date : 26/12/2010 (14:26)

Juste une question : au niveau de la puissance du processeur, ça permet de faire quoi un sheevaplug ?
Perso je suis parti sur une solution à base d'atom, ça me semblait plus adapté pour avoir un serveur un peu polyvalent.

Par : PaulK — Date : 26/12/2010 (14:40)

Au niveau de la puissance du processeur, c'est du 1.2GHz compatible ARM, avec 512Mo de RAM DDR2. Je ne l'ai pas encore trop stressé mais je pense que l'on doit pouvoir faire pas mal de choses (comme un serveur webcam en streaming).

Par : Benjamin — Date : 27/12/2010 (09:37)

Merci pour ce retour.
Pour ma part, j'ai opté pour une petite machine à base d'atom également
(http://www.generation-linux.fr/inde...). J'en ai eu pour 210€.
Presque le prix d'un sheevapplug et d'un DD externe neufs en fin de compte. Et là, on a une vrai machine et on s'embête pas pour l'installation de la Debian.

Par contre, même sans avoir fait de tests chez moi, ton sheevaplug consomme certainement beaucoup moins que ma machine.

Et niveau température, ça donne quoi au fait ?

Par : PaulK — Date : 27/12/2010 (10:54)

À vrai dire, mon seul véritable critère de choix lors de la sélection de la machine a été la consommation électrique, d'une part pour des motivations d'ordre écologique et aussi parce-que ma moman ne voulait pas payer la facture d'électricité avec un vrai ordinateur allumé en permanence. Et c'est vrai que de ce côté là, le SheevaPlug est impressionnant, quelqu'un a fait des mesures sur la page Wikipedia et je pense qu'avec le disque dur, je dois tourner autour de 5-8 W maximum. Ça fait vraiment peu.

Pour la température, je n'ai pas fait de mesures précises mais il n'est vraiment pas chaud (le disque dur externe chauffe même plus) à l'extérieur. Idem pour le bruit, on ne l'entend absolument pas.

C'est vrai que c'est un peu galère pour l'installation du système mais au moins, ça m'aura appris quelques trucs (comme compiler U-Boot, ou essayer de débricker le Sheeva en croisant les doigts pour ne pas avoir à en racheter un).

Par : Vincent RABAH — Date : 20/04/2011 (11:50)

Bonjour,

Je viens de mettre en ligne sur mon blog un benchmark sur les performances du seagate dockstar avec nginx pour l’autohébergement … Moins de 4W de consommation pour plus de 3000 visiteurs uniques/jours ! VIVE le DockSTar

http://goo.gl/z1Lkg

Cordialement,
Vincent RABAH

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Adresse email :
Site web (facultatif) :
Commentaire :

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.paulk.fr/trackback/42

Fil des commentaires de ce billet

Propulsé par Dotclear — Thème « PaulK »